11 de mayo de 2009

Enorme expectativa está despertando el café filósofico de Leonel Rocha sobre Onfray

INTRODUCTION
Stupide XIXe siècle ?
LES LIBERALISMES UTOPIQUES
William Godwin
Jeremy Bentham
LES SOCIALISMES ATOPIQUES
John Stuart Mill
Robert Owen
Charles Fourier
Michel Bakounine

Résumé
Constatant que seuls les protagonistes les plus austères de la philosophie sont connus, M. Onfray propose d'étudier 25 siècles de philosophie oubliée. Ce volume est consacré au XIXe siècle et plus particulièrement aux libéralistes utopiques comme William Godwin et Jeremy Bentham et aux socialistes atopiques comme John Stuart Mill, Robert Owen ou Charles Fourier.


Quatrième de couverture

L'eudémonisme social

(Fin XVIIIe siècle - XIXe siècle)

Contre-histoire de la philosophie 5Poursuivant son entreprise de démystification de vingt-cinq siècles d'écriture institutionnelle de l'histoire de la philosophie, Michel Onfray consacre ce cinquième volume de sa Contre-histoire de la philosophie à montrer la dimension utopique des hédonismes libéraux du siècle dit de la Révolution industrielle et à souligner la potentialité des hédonismes socialistes, communistes, libertaires et anarchistes.La lecture de Mandeville, pour qui les vices privés constituent les vertus publiques, celle de Bentham, qui annonce le bonheur pour tous grâce au marché libre tout en exigeant l'incarcération dans un panoptique de toute délinquance produite par la paupérisation libérale, celle de Godwin, qui pense la société harmonieuse sous l'angle prophétique et luthérien, montrent que l'utopie libérale a commis des ravages et qu'elle en commet encore selon les mêmes principes.Contre la mythologie marxiste qui renvoie toute autre pensée socialiste du côté de l'utopie, Michel Onfray restaure un socialisme eudémoniste qui inaugure des formules modernes : féministe avec Flora Tristan, individualiste avec Stuart Mill, expérimental avec Owen, gnostique, dionysiaque et écologique avec Fourier, libertaire avec Bakounine. Ces penseurs offrent des occasions politiques de tourner le dos au libéralisme et au marxisme : ils incarnent une gauche inexploitée et pleine de promesses.

0 comentarios: